NOS OBJECTIFS 

D'ICI 2030

Contribuer à la neutralité carbone planétaire,

Diviser par 2 l’empreinte carbone liée au stockage numérique de nos clients,

Réduire de 30% nos consommations d’eau, d’énergie, de produits chimiques et de déchets,

Engager 100 % de nos partenaires avec la charte fournisseurs et achats responsables.

NOS PROGRÈS
AUJOURD'HUI

Avec notre premier bilan carbone en 2021, nous avons mis en place notre politique mesure-évitement-réduction. Photoweb émet 9 437 Tonnes équivalent d’émissions carbone par an.  Ce bilan nous permet d’identifier les postes les plus polluants et de mettre en place des leviers d’évitement et de réduction de nos émissions.

Nous avons par ailleurs mis en place des actions visant à réduire l’impact de notre communication. En 2023, nous avons quasiment diminué de 30% nos émissions carbone des campagnes emailing grâce à une meilleure gestion de leur poids et de nos envois.

FOCUS :

UNE ALTERNATIVE

À L'IMPRESSION
ARGENTIQUE

Si l’impression argentique représente notre métier historique, c’est aussi le poste le plus important de notre bilan carbone. Nous avons
la responsabilité d’innover pour inventer des procédés d’impression
alternatifs à l’argentique.

Nous sommes fiers d’avoir signé un partenariat avec un industriel
pour mettre en place un système d’impression moins polluant.

          • Première machine
            en test dès 2024
          • Impact carbone
            de l’impression
            argentique divisé
            par 3
          • Objectif :
            Imprimer tous les
            tirages photo sur ce
            nouveau procédé
            d’ici 2030.

NOUS AMÉLIORER

ENCORE

Optimiser le transport et la livraison

Le transport arrive en troisième poste le plus émetteur de gaz à effet de serre chez Photoweb. Étant un e-commerçant sans lieu physique de vente, avec parfois des commandes qui partent en plusieurs colis, nous sommes conscients que nos futurs efforts doivent être portés sur ce levier important de décarbonation. Concernant le retrait des colis sur place, cela a fait partie de nos réflexions pour 2024, mais au vu de leur faible part dans le volume global de commandes (vraiment désolés les Grenoblois), et du travail à investir pour cette nouvelle organisation, nous avons mis de côté pour le moment ce projet pour nous concentrer sur des sujets avec un plus fort impact.

C’est pourquoi en 2024, nous lançons une analyse poussée pour permettre un meilleur regroupement des produits dans un même colis pour les commandes multiproduits, notamment celles comportant des tirages et des produits créatifs tels que les albums photo, calendriers ou encore tableaux.